La Définition de Produits Kosher

La nourriture dites kosher est une alimentation conforme et autorisée pour la consommation conformémant aux règles alimentaires juives basées sur les écrits de la Torah.

Vous trouverez ci-après les raisons pour lesquelles une nourriture ne serait pas kosher.

La présence d’ingrédients dérivés d’animaux non-kosher, ou d’animaux kosher qui non pas été abattus selon le rîte de la tradition juive. Ou encore l’utilisation d’ ingrédients industrielles qui n’ ont pas été reconnus comme kosher.

Le mélange de lait et de viande est strictement interdit.

Par ailleurs, l’utilisation d’ustensiles et de machines non cachérisés, (n’ ayant pas subi de procédure de nettoyage sur la chaîne de production selon un cahier de charges très précis établi au préalable, l’ensemble des ces opérations réalisées sous surveillance d’une autorité rabbinique).

Les Espèces Animales : Mammifèresfoto rund
La viande et les produits dérivés ne sont autorisés que s’ ils proviennent  d’ animaux reconnus kosher.
Les signes de reconnaissance pour un animal dit kosher sont des animaux à sabots fendus et ruminants leur nourriture, ces deux conditions sont impératives.

Les espèces autorisés : boeuf, veau, agneau, mouton, et chèvre.

Volailles ( uniquement d’ élevage)
Nous savons ceux qui sont autorisés selon la torah et la loi orale qui nous a été transmise.

foto kip2Les volailles autorisées: Poulets, pigeons, cailles, canards, dindes, oies, et faisans.

Cependant comme nous l’avons signalé plus haut, tous les mammifères et volailles doivent avoir été abattu selon le rite de la tradition juive à savoir abattage rituel (shehita), accompagné d’ un examen minutieux réalisé par une autorité rabbinique (shohet).

Produits de la Mer : Poisson  
Le poisson est reconnu kosher lorsqu’ il est pourvu de nageoires et
d’ écailles.haring foto

Les espèces comme le saumon, la morue, le thon, la carpe, la truite, le merlu, le merlan, le brochet, le hareng, le maquereau, le bar, la sole, la sardine en autres sont autorisés .

Les fruits de la mer coquillages et crustacés ( crevettes, moules, huitres, crabes, homards, coquillages ) ne sont pas autorisés et, donc interdits à la consommation.

Le Lait, les Oeufs, et les Produits Dérivés.foto Melk-en-eieren
Les lois de la cacheroute stipulent que les produits laitiers doivent être “ Halav Israël “. Ce qui veut dire qu’ un juif religieux doit être présent depuis le début de la traite jusqu’ à la fin de la production pour s’ assurer que l’on utilise uniquement du lait provenant d’animaux kosher.

Tous les fromages kosher sont fabriqués avec de la présure kosher.TEST
Les oeufs provenants d’ animaux qui ne sont pas kosher ne sont pas autorisés.

Les produits laitiers ne peuvent jamais être melangés avec de la viande ou de la volaille.

Les Fruits, les Légumes et les Céréales
Tous les produits frais tels que les fruits, légumes ou céréales sont autorisés.à condition qu’ ils soient dépourvus totalement d’ insectes, un controle très rigoureux et méticuleux devra être réalisé.

Les Vinsfoto wijn
Toutes les productions de vins se font sous la surveillance d’ une autorité religieuse présente depuis la récolte jusqu’ à la la fermentation et mise en bouteilles.
Tous les ingrédients doivent êtres kosher y compris les protéines utilisées pour clarifications.

Ça inclue les produits comme jus de raisins, gelatines aux goût raisins, boissons et le vinaigre.

Ces informations sont une vue d’ ensemble sur les bases élémentaires de la cacheroute. N’ hésitez pas à nous contacter pour des questions spécifiques. Nous nous ferons un plaisir d’ étudier et de répondre à chacune des demandes , nous restons à votre écoute .